Loading

La culotte menstruelle : l’adopter et laquelle choisir ?

Chaque femme est unique. Mais, chacune mérite le meilleur pour vivre sereinement son quotidien. Pendant les menstruations, la culotte menstruelle devient l’accessoire populaire des féminins. Mais, est-elle vraiment faite pour améliorer l’hygiène pendant les quelques jours de règles ? Voici les réponses.

Tout sur le sous-vêtement

Pour le dressing, on a décidé d’associer la nouvelle protection hygiénique, qu’est la culotte de règles. Tout simplement parce qu’elle présente tous les atouts d’une protection fiable. A la base, sa conception se repose sur ses caractéristiques anti-fuites et anti-humidité, histoire de rassurer les utilisatrices pendant le port. On veut du confort, et c’est fait, grâce à son textile imperméable, la culotte garantit discrétion et confort à l’intérieur. Ce qui est particulièrement agréable, c’est son tissu en coton doux qui accueille la peau en apportant plus de protections. Mais, la culotte menstruelle, c’est aussi trois couches ultra absorbantes. Dans leurs rôles, elles canalisent le flux en emprisonnant le liquide à l’intérieur, même qu’à la surface, l’intimité reste propre. Toute la journée, on profite d’une véritable fraîcheur, en restant zen et motivée dans ses activités. Grâce à son côté pratique, on l’enfile simplement comme une culotte classique, on s’en sépare après 12 heures lorsque la couche se remplit. Son efficacité permet à toutes les femmes de retrouver une vie normale, même pendant les jours moins heureux. Mais, la première étape est de tout savoir sur les règles avant l’achat d’une protection sanitaire idéale.

Guide d’achat

Dans le choix d’une protection hygiénique réutilisable, la culotte menstruelle attire de plus en plus de femmes. Mais si cette nouvelle forme suscite de nombreux fans, c’est parce qu’elle a l’avantage d’être 100% écolo. Le sous-vêtement, fabriqué à partir de matières naturelles réduit à zéro le risque de choc toxique. Les textiles ne contiennent aucun additif chimique, reçoit la muqueuse, sans irriter la peau. Aucune gêne n’est observée, et même qu’on oublie d’avoir ses règles. Quelle que soit la saison, elle se combine avec le look qu’on veut. D’ailleurs, sur le marché, les culottes périodiques de marques françaises font le best-seller. Hormis ses qualités pratiques, adopter le dessous, c’est également économiser sur son argent. Pour cela, on privilégie les versions les plus originales qui soient. On fera la sélection d’une gamme innovante, à la fois tendance, et résistante. La durée de vie du sous-vêtement étant de trois ans minimum, le choix de matières est crucial. Selon l’âge, la quantité de flux, la morphologie, mais aussi le goût, on découvrira sa culotte menstruelle en fonction de ces quelques critères. On pensera dans ce cas à investir quelques centaines d’euros pour intégrer définitivement un mode de vie sain avec les culottes menstruelles. On prendra deux ou trois de l’accessoire avec de jolis coloris. Fini les dépenses abusées dans les protections jetables, sources de déchets et de pollution. Sous contrôle dermatologique, et gynécologique, on se réfère au tour de hanche afin de trouver un modèle à sa taille. A partir de l’âge de 12 ans, la culotte menstruelle existe pour les ados, et les adultes de toutes les tranches d’âge.

Leave a Reply